ARTICHAUT

9,45 €

L'Artichaut est cultivé dans la plupart de nos jardins. Les feuilles sont utilisées sous diverses formes pour leur action cholagogue, cholérétique, vulnéraire

gr
Quantité

ARTICHAUT

Cynara cardunculus

c'est la plante du foie par excellence, agissant dans tous les troubles hépatocellulaires, stimulant la production et l'évacuation de la bile grâce à son principal principe actif phénolique, la cynarine.

Cette action sur le foie permet de régulariser les taux de cholestérol, d'urée, d'acide urique, d'assurer une

meilleure combustion des sucres et des graisses.

L'emploi en cures régulières d'Artichaut permet de lutter contre l'artériosclérose, le diabète hépatique, la plupart des dermatoses, associé avec d'autres plantes dépuratives.

Son action sur les reins n'est pas à négliger, surtout dans les excès d'urée et d'acide urique.

CONSEIL D'UTILISATION :

DECOCTION

  1. 1 cuillère à soupe de feuilles coupées par tasse (200ml).
  2. Versez les plantes dans l'eau froide
  3. portez à ébullition 2 minutes
  4. laisser infuser 10 minutes.
  5. Boire 2 à 3 tasses.

Le goût est amer...pour mieux la déguster, on peut ajouter du citron ou une plantes qui atténuera l'amertume.

GELULES

Précaution d'Emploi : Rares allergies aux asteraceae possibles 

il est conseillé de faire un usage très léger pour les premières prises.

En cas d'obstruction biliaire (lithiase biliaire) NE PAS EN CONSOMMER

ENTRE HISTOIRE ET LEGENDE

Inconnu à l’état sauvage, l’artichaut constitue un sous-groupe de l’espèce C. cardunculus, originaire du bassin méditerranéen.

Les Grecs et les Romains lui auraient attribué différentes propriétés médicinales. L’artichaut n’est mentionné pour la première fois qu’en 1400 à Naples. Il sera introduit en 1533 en France par Catherine de Médicis et y deviendra vite populaire. On connaît dès cette époque deux grands types d’artichaut, classés selon la forme de leur bouton floral : conique ou ronde. 

Il sera diffusé en Amérique par les Italiens au début du XIXe siècle. L'artichaut est "un aliment aphrodisiaque, non mentionné dans la Bible, mais présent dans les traités botaniques du XVIème siècle où il était un emblème de la découverte botanique, une sorte de symbole de l’exotisme. Son aspect curieux lui donne une connotation liée à l’extravagance.

Les Égyptiens l’utilisaient dans leurs hiéroglyphes pour traduire l’idée de la fragilité humaine. Dans le Languedoc, pour faire disparaître les orgelets, il suffit de les frictionner avec de l'eau dans laquelle ont bouilli des artichauts.

Symbole de joie, de l'apprentissage du lâcher-prise. Force vitale qui fait vibrer le corps.

Références spécifiques

Aucun avis client pour le moment.

Ajouter un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée, les champs obligatoires sont indiqués*

Commentaires (0)
Aucun avis client pour le moment.